06 68 26 70 30 - 06 63 12 29 39 contact@alain-pons-photographe.fr

Photographie Aiguilles de Port-Coton

25,0029,00

Les aiguilles de Port-Coton

Ces quelques rochers marins formant un des sites les plus remarquables de Belle-Île-en-Mer (Morbihan, France) se situant dans la commune de Bangor.

Attention en se promenant, la falaise est très très haute !

photographie Aiguilles de Port-Coton

Description

Les célèbres Aiguilles de Port-Coton à Belle-Île-en-Mer

Les célèbres aiguilles de Port-Coton sont situées sur la grande île de Belle-Île-en-Mer, Lieu-dit Goulphar, 56360 Bangor, département du Morbihan en Bretagne.

C’est la troisième plus grande île des côtes de France métropolitaine après la Corse et Oléron. Elle est donc la deuxième plus grande île métropolitaine non reliée au continent par un pont. C’est la plus grande des Îles Bretonnes.

Le nom aiguilles est rattaché à la forme de ces rochers et leur appellation coton vient de l’écume fouettée par gros temps, qui rejette de gros flocons mousseux semblables à du coton.

« Le peintre Claude Monet, qui habitait à Kervilahouen, à deux pas de là, a révélé en quelques toiles célèbres la beauté de ces roches dentelées. Il devait à l’origine séjourner juste deux semaines sur l’île, fasciné par la beauté des paysages, il restera deux mois. En impressionniste, il travaille dans la nature, face à l’océan, subissant les assauts du vent et de la mer. Les couleurs sont difficiles à rendre sur la toile, les bleus et les verts tranchent avec les tons qui lui sont familiers. Il peint la tempête avec une large touche nerveuse qui choquera les critiques lorsqu’il exposera l’année suivante.

Il réalise 39 toiles de la côte sauvage avec trois sites privilégiés : Port Coton (les pyramides et le rocher du Lion), Port Domois et le Port de Goulphar. » Source : site Office de Tourisme de Belle-Île-en-Mer

Claude Monnet en 1886 mais aussi les peintres John Peter Russell en 1890 et Charles Cottet en 1900.

On peut se rendre en bateau, toute l’année à partir de Quiberon (traversée d’environ 50 minutes) et en saison à partir d’autres ports, à pied ou avec sa voiture, avec même des séjours en tout compris.

Bien sûr les mois de mai, juin et septembre, voir avril et octobre, sont à privilégier si l’on veut un peu de calme et des tarifs raisonnables.

Cette photographie a été prise sur trépied, le 9 octobre 2017 à 19h09, avec un 60mm macro Nikon, boitier Nikon D800, un temps de pose de 20 secondes à F11.

Une autre photographie, avec de l’écume : Tempête à Saint-Malo


Papier photo d’art premium 275g/m², Impression sans bordure, Finition mat

Le papier de qualité laboratoire donne à mes photographies une clarté et une profondeur inégalées.

  • Couleurs magnifiquement riches et définition nette
  • Ultraléger et facile à accrocher
  • L’affiche photo est à la fois robuste et rassurante tout en restant très légère.
Facile et pratique à accrocher avec le clou adhésif ajustable chez Tesa chez Leroy-Merlin par exemple, environ 5€ les deux

ou bien des Languettes Accroche Tableaux étroites Command™ 17207 de 3M, chez Leroy-Merlin par exemple, environ 5,90 les 8 (existe par 24)


photographie Aiguilles de Port-Coton


Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Photographie Aiguilles de Port-Coton”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *