Le 50éme anniversaire des rencontres photographie d’Arles, j’y étais !

Arles, la ville 

Arles possède au moins 3 particularités (donc beaucoup d’autres) : c’est une belle ville avec un riche patrimoine historique, le fleuve Rhône traverse ou longe (!) la ville et ce sont 3 fondateurs illustres* qui ont créés les rencontres photographiques en 1970, avec les 50éme rencontres d’Arles en 2019.

En 2019 je m’y suis rendu pour la 1ére fois, enfin, il n’est jamais trop tard !

Un premier week-end en juillet m’a interpellé, troublé, séduit et je suis revenu un week-end en août.

Les adjectifs et superlatifs manquent pour cet évènement, je résumerais en disant que c’est prodigieux (quand on aime à minima l’art, au mieux la photographie).

Prodigieux par l’organisation, la communication, l’imprégnation de la ville par cet art (l’ENSP y est bien « ancrée »), par la multiplicité et l’éclectisme des lieux d’expositions, des photographes et des photographies présentées.

Lieux de cultes désacralisés, gymnase d’un collège, hangars de la Sncf, dernier étage d’un Monoprix, ancien garage automobile, Abbaye de Montmajour…, des visites guidées, de nombreux partenaires (Louis Roederer, Bmw, Fondation Luma…) et une pléthore de photographes aux thèmes parfois illisibles, incompréhensibles tant par le style de photographies exposées que par l’écriture parfaitement hallucinée de certains textes de présentations de ces auteurs…  (c’est mon avis et j’ai des preuves !)

Mais il y a aussi en grande majorité de très belles œuvres photographiques.

Surprenant, phénoménal, instructif, culturel, dément, amusant, décalé, génial, magique…

Arles, capitale mondiale de la photographie 

Arles mérite amplement son titre de capitale mondiale de la photographie.

J’ajoute mon slogan : Les Rencontres d’Arles (plutôt en Arles..), c’est une turbine à réactions.

Un article plus long et plus détaillé serait nécessaire.

Mais allez sur le site des rencontres, le lien est plus bas, cela permet la vision globale de ces rencontres, en 2020.

Je retourne à Arles cette année, j’ai déjà pris mon billet toutes expositions en cette fin novembre 2019 ! (bon à la mise à jour en 2021, non je n’ai pas pu m’y rendre, et pour cause)

Ma sélection de quelques unes de mes photos prises ces 2 week-ends présentent un aperçu de la ville et quelques lieux d’expositions de ces rencontres 2019, petit échantillon des nombreux sujets à photographier dans cette belle ville et des visuels de quelques expositions-lieux.

Le lien vers le site de l’organisation : « Les rencontres d’Arles« 

* Fondateurs : le photographe arlésien Lucien Clergue, l’écrivain Michel Tournier et l’historien Jean-Maurice Rouquette.

 

Mis à jour le 3 octobre 2021